Le quartier de la cathédrale

Embrun

Siège du pouvoir temporel sous l’empire romain, Embrun est érigée en évêché au  IVème lorsque la religion chrétienne devient religion d’état.
Archevêché au IXème siècle, Embrun fait partie du Saint Empire Romain Germanique à partir du XIIème siècle. L’archevêque devient prince archevêque et détient à ce titre le droit de frapper monnaie, de rendre justice et de percevoir les droits de péage sur les voies d’eau et de terre.
Le donjon des archevêques appelé de nos jours tour brune est le symbole des pouvoirs temporels et spirituels de l’archevêque.
Édifice majeur de l’architecture romane des Alpes françaises, le clocher de la cathédrale Notre Dame du Réal marque le profil de la ville.
Construite entre 1170 et 1220, époque de transition entre les architectures romane et gothique, elle évoque certaines églises italiennes par ses bandes lombardes, sa bichromie de pierres blanche et noire, son porche à baldaquin reposant sur des lions stylophores et des atlantes et son clocher encadré aux angles par 4 pyramidions et gargouilles.
Dès le XIVème siècle, la cathédrale devient le siège d’un important pèlerinage à la Vierge.
Le tympan du porche du Réal abrite alors une fresque aux vertus miraculeuses.
Des foules se déplacent et de nombreux rois de France s’y arrêtent sous l’impulsion du pieux Louis XI qui va enrichir la cathédrale des grandes orgues.
Le bestiaire roman et la lecture symbolique du porche du Réal interpellent le visiteur et témoignent de la foi profonde du Moyen âge. Mascarons, chapiteaux, colonnes, fresques et mobiliers dévoilent la grandeur de cet édifice.

Où ?
Point de rencontre : devant le porche aux lions de la cathédrale
Quand ?
Sur réservation, tous les jours
Durée : 1h30-2h
Comment ?
6€ par personne jusqu’à 15 personnes (minimum de 10 participants)
5€ par personne à partir de 16 personnes